Gabon : Ali Bongo entame dès mardi une mini-tournée régionale

Gabon : Ali Bongo entame dès mardi une mini-tournée régionale

Gabon : Ali Bongo entame dès mardi une mini-tournée régionale
Gabon : Ali Bongo entame dès mardi une mini-tournée régionale
 Le chef de l'Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, entame mardi par le Rwanda une mini-tournée dans la région Afrique centrale qui le conduira également en Angola, au Congo-Brazzaville et en République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris d'un communiqué de la présidence de la République gabonaise qui n'a pas précisé la durée de ce déplacement.

Au cours de ce périple africain, M. Bongo, également président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), s'entretiendra en tête-à-tête avec ses homologues rwandais, angolais, congolais, et de la RDC.

La visite de travail du président Bongo dans ces pays entre dans le cadre des consultations régulières entre les chefs d'Etat de la région.

Les questions d'intégration sous-régionale, de sécurité, de terrorisme, de migrations et d'autres sujets internationaux d'intérêt commun seront au cœur des échanges entre le chef de l'Etat et ses pairs africains.

Le Gabon souhaite davantage développer et raffermir les relations d'amitié, de fraternité, de coopération multiforme et multisectorielle avec ces pays d'Afrique centrale.

En août et septembre dernier, M. Bongo avait déjà effectué des déplacements à Kigali et à Luanda à l'occasion des cérémonies d'investiture de Paul Kagame et de João Lourenço.

© Source : Xinhua

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@