Cameroun: Hôpital de district de Bangangté: Les « Ndéens » des USA offrent des médicaments :: CAMEROON

Cameroun: Hôpital de district de Bangangté: Les « Ndéens » des USA offrent des médicaments :: CAMEROON

Cameroun: Hôpital de district de Bangangté: Les « Ndéens » des USA offrent des médicaments :: CAMEROON
Cameroun: Hôpital de district de Bangangté: Les « Ndéens » des USA offrent des médicaments :: CAMEROON
Le 07 Février 2018, une délégation constituée de Camerounais vivant aux USA s’est rendu à l’hôpital de district de Bangangté pour y offrir un don important de médicaments pour rehausser la capacité de l’institution hospitalière. Il s’agit là d’un geste fort qui va améliorer la santé des patients des Hôpitaux et Centres de Santé de l’Arrondissement de Bangangté. C’est au cours de ses nombreux déplacements et missions en terre américaine dans le cadre des rencontres de haut niveau sur le développement du Cameroun que Mme Célestine Ketcha Courtes a rencontré plusieurs camerounais ressortissants de l’arrondissement de Bangangté et installés au pays de l’oncle Sam. Ayant mis à profit ces contacts pour les sensibiliser sur le rôle de la diaspora dans le développement du Cameroun à l’heure de la décentralisation, son discours semble avoir eu echo par la première concrétisation du don en médicament en faveur de la population. Tout en souhaitant plus, Mme Celestine Ketcha Courtes, maire de la commune de Bangangté a priée la communauté expatriée de bien vouloir s’impliquer ardemment aux côtés du Gouvernement et des Elus Locaux pour contribuer au développement social et durable de leur Commune en participant à l’amélioration des conditions et cadre de vie, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau et de l’énergie.

Ces messages répétés lors du premier Congrès du peuple Bangangté voulu et organisé par Sa Majesté NJI MOULUH SEYDOU POKAM en décembre à la Chefferie, ont convaincu nos frères de la diaspora vivant sur le sol américain de répondre aux appels lancés. Ce sont donc les premiers fruits de cet engagement pris qui ont été remis aux responsables des hôpitaux en présence du Directeur de l’Hôpital de District de Bangangté qui n’a pas manqué comme ses collègues de remercier les donateurs et une fois encore Madame le Maire pour ses actions en faveur de la santé des populations de la Commune.

Une première réussie

Ce don symbolique, car étant le premier venant des U.S.A, comprenant Triamcinotone crème, Diltiazem Hcl LP 120, Lovastation 40mg B/60 et Tylenol sirop, constitue certainement la preuve de la nécessité de poursuivre la mobilisation de tous les « Ndéens » ou encore Bangangté où qu’ils se trouvent sur la planète.

Pour mieux situer cette gratification, Mme le maire Ketcha Courtes dans son discours adressé aux Responsables des Centres de Santé a retracé brièvement l’origine et la provenance de ces médicaments. Tout en invitant les responsables de l’hôpital à garder le sens des réalités car le développement est un processus long qui exige la patience, exclut le doute, le pessimisme et nécessite des plaidoyers permanents, elle a par ailleurs indiqué que l’Etat ne peut tout faire à la fois mais que les choses avancent sensiblement. A part cela Mme le Maire a promis de tout faire pour que les malades se retrouvent dans un cadre décent pour recevoir leurs soins.

© Camer.be : Yannick Ebosse

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@