Cameroun: L'Anafoot détecte à Douala :: CAMEROON

Cameroun: L'Anafoot détecte à Douala :: CAMEROON

Cameroun: L'Anafoot détecte à Douala :: CAMEROON
Cameroun: L'Anafoot détecte à Douala :: CAMEROON
La capitale économique du Cameroun a reçu les experts de l'Académie nationale de football pour la détection de ses futurs pensionnaires.

Ce sont près 750 jeunes qui ont investi l'esplanade du stade annexe du stade de la réunification de Douala pour répondre à l'appel des équipes de l'anafoot constituées des experts nationaux et des superviseurs.

Ceux-ci sont venus à Douala ce samedi 10 février comme prévu et pendant trois jours, ils vont procéder à la détection des jeunes de 13 ans et moins qui devront au final intégrer l'Académie

Les jeunes présents au stade annexe de bepanda ce samedi ont été scindés en plusieurs ateliers pour faciliter le travail des experts et ceci sous la supervision des points focaux anafoot de Douala..

Cette phase fait suite à une première phase de présélection qui a eu lieu dans les différents arrondissements de la ville de Douala.

Pour le coach Engelbert Mbarga chef de la division et de la formation des métiers liés au football à l'anafoot '' la tâche n'est pas très compliqué quand on sait ce qu'on a à faire, en une ou deux touches de balles, on peut facilement desceller le talent d'un enfant''. Il continue en disant que le système d'anonymat intégré par les instructeurs de l'anafoot présents à Douala permet d'éviter toutes formes de fraudes.

À la fin ce sont 50 jeunes qui rejoindrons la première cuvée de cette académie qui souhaite relever le niveau du football Camerounais afin de redonner au Cameroun sa vraie place et en refaire une terre de football pour les années à venir.

© Camer.be : Leandre Nzie

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@